Mon chien mon ami

Django

 

Quarante ans de ma vie furent voués aux chats
Dont j’aimais la douceur et l’esprit liberté
Ils étaient mes amis, ils étaient la beauté
Vivre avec eux ce temps fut un bonheur pour moi.

Et puis je t’ai rêvé, petit chien noir et blanc
Avant même d’avoir choisi de t’accueillir
J’aimais te voir bondir, j’aimais te voir courir
Au milieu des alpages et des fougueux torrents.

Mon bonheur fut un jour de suivre des bergers
Dans une transhumance à travers les vallées
Ce jour-là j’ai su qu’à, l’automne de ma vie
Si j’adoptais un chien, ce serait toi l’ami.

Deux ans bientôt mon beau que tu es près de moi
Fidèle et généreux, débordant de tendresse
Chaque moment qui passe est un moment de joie
Tu éclates de vie, de feu et d’allégresse.

Quand mon coeur est un peu assombri de tristesse
Tu devines aussitôt que j’ai besoin d’amour
Tu viens poser ta tête avec délicatesse
Sur mes genoux, et là, mon coeur devient moins lourd.

Je t’aime pour tes courses à travers la campagne
Pour ta joie quand je dis on va se promener
Tu es beau quand tu grimpes avec moi les montagnes
Et quand tu te reposes en rentrant fatigué.

Je n’ai pas tous les mots pour te dire mon amour
Mais je sais que tu sais, ce que tu es pour moi
Merci ami fidèle pour ce que je te dois
Merci pour ta beauté, merci pour ton amour.

© Marie Le Corre, 27 décembre 2009

 

Hommages, Tendresse

Mon chien, mon ami

Galerie